jeudi 26 juillet 2012

POURQUOI LA TROIKA BOUDE-T-ELLE LES FÊTES NATIONALES TUNISIENNES ?

Article paru dans : Kapitalis


Devant l'attitude scandaleuse de la troïka à chacune de nos fêtes nationales, qu’elle semble « ignorer », ou fêter « des bouts des lèvres », voir mépriser ; il est utile d'en expliquer les raisons.
Ce fut le cas du 20 mars, fête de l’indépendance ; du 9 avril, fête des martyres ; et tout récemment du 25 juillet, fête de la république.
MARZOUGUI et GHANNOUCHI suivent une autre idéologie que celle de BOURGUIBA, père de la Tunisie moderne. Ils sont logiques avec eux-mêmes de bouder nos fêtes nationales tunisiennes ! 
Sauf qu’ils trompent les tunisiens de cacher leur « jeu » quand ils avancent cachés derrière leur langue de bois qu’ils manient très bien l’un et l’autre, plutôt que d’énoncer clairement les choses et exposer aux tunisiens les idéologies qui les animent !
Pour rappel :
- Moncef MARZOUGUI est yousséfiste comme son père, tous les deux admirateurs de Salah Ben YOUSSEF; lui-même nassériste et grand admirateur du leader du panarabisme qu’était Gamal Abdel NASSER
- GHANNOUCHI est panislamiste, membre de l'organisation internationale des "Frères musulmans".

Ces deux doctrines sont nées au 19ème  siècle :
- le panarabisme pour combattre les ottomans, dont l’empire commençait à s’affaiblir, et qui ne faisaient plus grand cas de la langue arabe ni des arabes eux-mêmes … leur préférant la langue turque et les turcs;
- le panislamisme pour combattre le colonialisme qui a contribué au dépeçage de l’empire ottoman que vont se partager les puissances coloniales anglaise et française.
Ce seront « Les Frères Musulmans » qui organiseront politiquement ce mouvement, à l’origine intellectuel mais vague; sous la houlette de Hassan El BANNA grand père maternel de Tarak Ramadan porte drapeau de ce mouvement en Europe.
A ces deux idéologies, BOURGUIBA préférera le nationalisme plus réaliste, pour sortir les peuples de leur torpeur endémique de plus plusieurs siècles, à cause d’un pouvoir califal inefficace et réactionnaire avec une grande emprise des "religieux" sur le calife empêchant tout progrès aux hommes. Comme disait BOURGUIBA, si les peuples qu'on dit "arabo musulmans" ont pu être colonisés, c'est qu'ils étaient rendus colonisables par ceux-là même qui les gouvernaient : le calife et ses conseillers religieux !

Gamal Abdel NASSER haïssait BOURGUIBA qui se méfiait de lui, et cherchera à l’éliminer par tous les moyens, aussi bien politiques que physiques; parce qu’il refusait son panarabisme. Ce dont se chargera Salah Ben YOUSSEF, grand admirateur du Raïs.

BOURGUIBA ayant combattu ces deux idéologies qu’il jugeait utopistes à juste raison, GHANNOUCHI et MARZOUGUI veulent prendre leur revanche sur le père fondateur de la République tunisienne et nous « resservir » leurs vieilles lunes que sont le panarabisme et le panislamisme, deux doctrines qui se rejoignent; d'autant qu’elles se retrouvent dans le slogan dont ils se servent pour affirmer hypocritement, rétablir l’identité «arabo-musulmane» des tunisiens ! 
Ce qui est une supercherie et une grande imposture, puisque ni MARZOUGUI, ni GHANNOUCHI ne nous ont jamais entretenus ouvertement de leur idéologie depuis leur retour d’exil ni durant la campagne électorale pour les élections d’octobre 2011 !

Ce n’est que depuis leur arrivée au pouvoir, qu’ils n’auront de cesse de changer de cap et d’envoyer à la trappe les objectifs de la révolution, pour nous « vendre » leurs idéologies en tombant le masque sur l'idéologie qui les anime !

Ce qui explique que tous les symboles qui caractérisent la République et qui ont façonné la nation tunisienne depuis l’indépendance (dates mémorielles, hymne national … jusqu’au drapeau) ne sont pas du « goût » de ces messieurs, qui veulent les effacer; et effacer par la même occasion, la Nation Tunisienne ainsi que la République Tunisienne !

En d’autres termes GHANNOUCHI et MARZOUGUI ne sont ni nationalistes et encore moins des patriotes !
Est-ce que les tunisiens vont les suivre dans leurs lubies ?
Était-ce l'objectif de leur révolution ?

Rachid Barnat

PS : Si Bourguiba libéra la Tunisie de sa colonisation, Ghannouchi veut la libérer de sa libération ... pour la soumettre à un bédouin pétromonarque d'Arabie !

Un printemps 1956 : L'indépendance de la Tunisie Protectorat, colonisation - France 5 

13 commentaires:

  1. Faut-il rappeler aux nostalgiques du youssefisme, que Gamel Abd Ennasser chargeait Salah Ben Youssef de le débarrasser, (pour ne pas dire de l'assassiner !) de Bourguiba qui lui faisait de l'ombre et contrarier son pan arabisme ?

    RépondreSupprimer
  2. Ghannouchi ayant gagné les élections du 23 octobre 2011, s’imaginait sans doute qu’il allait facilement gagner la guerre contre son vieil ennemi, Habib Bourguiba, et façonner ainsi le pays à sa guise, conformément à ses rêves wahabites .

    Mais, dans ses calculs machiavéliques, Rached Ghannouchi a oublié une donnée fondamentale : le pays qu’il tentait de détruire n’était ni le Soudan, ni la Somalie, ni l’Afghanistan ! C’est la Tunisie, le pays qui a donné son nom au continent Africain; le pays traînant derrière lui 3000 ans de civilisation ; le pays dont le sol a été foulé par Elyssa, la fondatrice de Carthage; par Hannibal, l’homme qui a fait trembler Rome; par Jughurta; par Ibn Khaldoun, le fondateur de la sociologie moderne; par le grand réformateur Khaireddine Pacha; par le grand poète Aboul-Kacem Chebbi; par Bourguiba, l’un des plus grands hommes du 20 ème siècle.

    La Tunisie était trop grande pour lui, il ne laissera que le souvenir d’une petite page sombre dans la glorieuse histoire de cette nation.

    http://www.tunisiefocus.com/politique/le-cauchemar-de-ghannouchi-37540/

    RépondreSupprimer
  3. Bourguiba explique pourquoi le nationalisme et réfute le pan arabisme concept creux !

    https://www.facebook.com/photo.php?v=189461161136691&set=vb.143117465750409&type=2&theater

    RépondreSupprimer
  4. En bon panarabiste, Moncef Marzouki a cru bon d'ouvrir les frontières de la Tunisie à tous ses "frères" arabes (Algériens, Mauritaniens ...), de rappeler le youssefisme et la persécution des youssefistes par Bourguiba ...

    Mais devant le tolet général et l'indifférence des tunisien à ses gérémiades youssefistes, mais dans un but purement électoraliste, il a fait machine arrière poussant l'hypocrisie jusqu'à revendiquer l'héritage de Bourguiba rappelant ce qu'il lui doit !

    RépondreSupprimer
  5. LE 25 JUILLET, C'EST LA FÊTE DE LA RÉPUBLIQUE TUNISIENNE !

    En bon panarabiste, Moncef Marzouki a cru bon d'ouvrir les frontières de la Tunisie à tous ses "frères" arabes (Algériens, Mauritaniens ...), de rappeler le youssefisme et la persécution des youssefistes par Bourguiba ...

    Mais devant le tolet général et l'indifférence des tunisien à ses jérémiades youssefistes, mais dans un but purement électoraliste, il a fait machine arrière poussant l'hypocrisie jusqu'à revendiquer l'héritage de Bourguiba rappelant ce qu'il lui doit !

    Mais il n'ira pas plus loin jusqu'à fêter dignement nos fêtes nationales d'autant que son maître Ghannouchi exècre plus que lui Bourguiba et tout ce qui peut le lui rappeler !
    D'où leur but inavoué à l'un et à l'autre de déconstruire tout le travail du nationaliste Bourguiba qui a su créer une Nation Tunisienne et une République digne de ce nom !

    Quand le drapeau tunisien a été profané et devant l'indignation générale, tartour réagira avec du retard pour récupérer le mécontentement des tunisiens, et décide d'honorer Khaoula Rchidi, la jeune étudiante de Mannouba qui a courageusement défendu nos couleurs nationales !!

    Aux tunisiens attachés aux valeurs républicaines de mettre un drapeau à leurs fenêtres, sur leur maison, dans leurs voitures ... en attendant de dégager les trois traîtres à la Républiques : Ghannouchi et les deux judas que sont tartour et le groggy du perchoir !

    http://latroisiemerepubliquetunisienne.blogspot.fr/search?q=drapeau+national

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le bon lien : http://latroisiemerepubliquetunisienne.blogspot.fr/2012/03/ne-touchez-pas-notre-drapeau-national.html

      Supprimer
  6. NOUS SOMMES DES AMAZIGHS MALGRÉ TOUT !
    Ceux qui refusent d'admettre que le tunisien est une langue à part entière, différente de l'arabe, le font pour des raisons raciales, idéologiques, psychologiques ou de mercenariat.

    1°/ La raison raciale : Il s'agit de ceux qui défendent leur origine ethnique, parcequ'ils sont descendants directs de ceux qui ont conquis le Nord de l'Afrique au VII s. (la première vague d'invasion arabe) et au XI s. (la seconde invasion arabe de Banu Hilal, Banu Sulaym puis Banu Maqil).
    Ils cherchent à s'imposer aux dépens de la précieuse mosaïque qui fait notre TUNISIE depuis l'antiquité; voir, vraisemblablement, depuis la préhistoire ... en mettant en avant leur prétendue force démographique !

    2°/ Les raisons idéologiques : Elles concernent ceux qui se sont saumurés dans une idéologique favorable aux tendances pan-arabes :
    - pro-baathiste syrien (créé en 1953 par le chrétien syrien Michel Aflek ; parti au pouvoir depuis 1963 !) ;
    - pro-baathiste irakien ( qui a connu son point d'orgue sous la dictature de Saddam Houssein -1979/2003- ; parti resté au pouvoir de 1968 à 2003 !) ;
    - pro-Nasseriste ou pro-Kadhafiste.
    Références dans lesquelles ils se sont momifiés !

    3°/ Les raisons psychologiques :
    - réaction de rejet de tout ce qui est nouveau ;
    - ceux qui ont peur que le coran ne soit plus lu, et qu'alors la croyance en l'islam ne s'affaiblisse, et ce, en s'éloignant de la langue arabe langue dans laquelle le coran est écrit; qui est déjà étranger à l'oreille de ceux qui l'écoutent ... ;
    - les "suivistes" qui tels les moutons de Panurge, à l'esprit docile, solidaire clanique d'une population abusée par ceux en qui elle a foi. Une sorte de psittacisme adulte grégaire.

    4°/ Raison de mercenaires :
    - La raison de ceux qui n'ont ni foi ni loi, prêts à se vendre aux plus offrants : aux Pétro-monarques riches de leurs petro-dollars, brandissant l'étendard noir de la mort, un sirocco moyen-oriental asséchant coeurs et déshumanisant les âmes ...

    Fiers de nos aïeux berbères et des affluents qui nous ont enrichi culturellement et civilisationnellement depuis les Phéniciens (vers 814 av JC), jusqu'à nos jours où les mass media du monde LIBRE, auquel nous appartenons, ne serait-ce que géographiquement; ont pris le relais pour diffuser la modernité.

    Si vous n'êtes pas de ces gens su-cités, arrêtez alors de plaider pour ce diable diviseur appelé " arabité de la Tunisie ", puisque que nous sommes un brassage de peuples et donc différents par nos origines, qui se sont fondues dans un moule formant un véritable creuset historique plusieurs fois millénaires, d'où est issue notre IDENTITÉ TUNISIENNE d'aujourd'hui, riche de toutes ses composantes et dont nous sommes fiers et dont on doit rester dignes.

    Pour toutes ces races et confessions confondues, œuvrons pour que la NATION tunisienne soit LAÏQUE : seul modus vivendi que je connaisse capable d'en faire un havre de paix pour TOUS.

    "Je tiens l'orgueil historique pour une niaiserie, mais que faire devant la niaiserie des autres ! ", disait notre écrivain national Albert Memmi !
    Cela résume tout.

    Hichem KRIR

    RépondreSupprimer
  7. LA CAMPAGNE ÉLECTORALE DE BCE DÉMARRE SOUS DE BONS AUSPICES : CEUX DE BOURGUIBA !

    BCE à Monastir :
    Après son recueillement devant le tombeau de Habib Bourguiba, ému BCE dit avoir vu défiler tous ce qu'il avait vécu au contact du père de la Tunisie moderne, et surtout il s'est rappelé toutes les leçons qu'il lui avait inculquées.

    Mais, " La leçon essentielle que je retiens de Bourguiba, est de préserver la nation tunisienne et de poursuivre la modernisation de l'Etat " dit-il avec fierté !
    " La seconde leçon est de distinguer entre l'essentiel et le primordial "

    " Si Bourguiba a tout fait pour que la Tunisie rattrape le train de la modernité, l'Etat a reculé durant les 3 années de gouvernance par les Frères musulmans nahdhaouis !

    " Mon rôle est de restaurer la République et lui redonner son prestige foulée par les pan islamistes (Ennahdha) et par les pan arabistes (CPR et son tartour) !

    " Donc priorité à la patrie avant le parti " !

    http://latroisiemerepubliquetunisienne.blogspot.com/2012/07/pourquoi-la-troika-boude-t-elle-les.html

    RépondreSupprimer
  8. PAS LES NATTES AVANT LA MOSQUÉE !

    Discours du Palmarium du président Habib Bourguiba :

    https://www.facebook.com/nessmatv.tv/videos/vb.88036787794/10152959508657795/?type=2&theater

    RépondreSupprimer
  9. Si Bourguiba libéra la Tunisie de sa colonisation, Ghannouchi veut la libérer de sa libération ... pour la soumettre à un bédouin pétromonarque d'Arabie !

    https://www.youtube.com/watch?v=-q40KkijxbI&feature=youtu.be

    RépondreSupprimer
  10. CERTAINS SE TROMPENT D'ENNEMIS !

    Ne pensez-vous pas que si certains tunisiens étaient RCD-istes activement, l'immense majorité des autres l'étaient tout autant passivement ... par leur silence ?
    Alors arrêtons avec çà !

    Sinon il faut exclure tous les tunisiens de la vie politique !
    Ce qu'il faut retenir, c'est l'idéologie qui anime les uns et les autres :
    - nationalisme,
    - pan islamisme,
    - pan arabisme,
    - communisme,
    - socialisme ...
    Et se rappeler que la nation tunisienne et la Tunisie moderne sont les produits du nationalisme qu'ont adopté Bourguiba et ses compagnons !

    RépondreSupprimer
  11. ce sont des informations essentielies à connaitre

    RépondreSupprimer
  12. BOURGUIBA DONNANT UNE LEÇON (PLUTÔT UNE GIFLE !), AU PAN ARABISTE KHADDAFI !

    CAR LE NATIONALISME DE BOURGUIBA SE BASE SUR LE SAVOIR ET L'EDUCATION DES PEUPLES ....

    Alors que le pan islamisme des Frères musulmans cultive l'obscurantisme et la bigoterie, pour mieux asseoir leur pouvoir sur les hommes !

    https://www.youtube.com/watch?v=9Vg0EJPZtgc

    RépondreSupprimer