mercredi 17 octobre 2012

El HIWAR TV, SUCCURSALE D'ALJAZEERA ?

ALHIWAR TV, émettant de Londres : filiale d’ALJAZEERA ? Ou financée par le Qatar ? En tout cas, au service de ses protégés les Frères musulmans !
Des preuves ? En voici :

Un animateur TV tunisien du nom de Salah Lazrag originaire d’el Hamma, dans le gouvernorat de Gabès, ne cache plus sa sympathie pour Ghannouchi le poulain de l’émir du Qatar.

Durant toute la période électorale, il n’a cessé dans son émission de faire de la propagande à Ghannouchi. Comment ?
Il avait souvent comme image de fond de son plateau TV la photo de Ghannouchi sinon un film le concernant…n’ayant aucun rapport avec le « thème du jour » !
Lors de ses interventions téléphoniques avec ses correspondants et bien que cela n’ait aucun rapport avec le « thème du jour », avec habilité il évoquait Ghannouchi et son parti pour en dire tout le bien qu’il pense de cet homme d’état comme il dit !
Quand on sait l’impact de l’image et le nom répété d’un homme politique et de son parti, qui ne sont que des messages subliminaux envoyés aux téléspectateurs pour les inciter à voter pour le poulain de l’émir, on comprend mieux à quoi il joue !.
Cela s’appelle de la propagande illégale puisqu’en plus il y a ingérence étrangère dans la vie politique de la Tunisie. Cette chaîne comme Aljazeera, roule elle aussi pour Ghannouchi !

Sans parler des émissions culturelles ou religieuses auxquelles la chaîne invite souvent Ghannouchi pour évoquer les grandes figures intellectuelles et politiques du monde dit arabo musulmans qui ont été les avant-gardistes pour moderniser la pensée arabe et islamique dont certains ont lancé les premiers mouvements politiques appelés "Ennahdha" (le réveil, le renouveau ...), et que Ghannouchi a repris pour le vider de tout son sens, puisqu'il veut d'un retour au source de l'islam ; c'est à dire 14 siècles en arrière ! 
Le choix des personnages n'est pas innocent : Jamel Al Afghani, Mohamed Abdou, Hassan El Banna ....
La chaîne tente de nous faire croire que Ghannouchi en est le digne héritier et celui qui mettra en œuvre leurs idéologie réformatrice ! Il est absurde de parler de modernité chez Ghannouchi, alors qu'il prétend retenir des "solutions modernes" pour leur époque, élaborées par ces intellectuels... pour lutter contre un califat ottoman en déliquescence .... et résister au colonialisme occidental effréné après la chute de l'empire ottoman; pour les appliquer à notre époque !
Ces émissions se font présence de grands universitaires pour le valoriser aux yeux du téléspectateurs. Emission qui passent elles aussi en boucle ... assurant une propagande au poulain de l'émir.

Aujourd’hui c’est pire encore, puisqu’il s’en prend carrément à Béji Caid Essebsi !
Il approuve que Ghannouchi refuse que l’UGTT convie à la table du dialogue nationale, "Nida Tounes".
Il demande que tous les anciens du RCD et du Néo DESTOUR soient jugés, reprenant là la position de son favori Ghannouchi !
Et le pire c’est qu’il se demande hypocritement si "Nida Tounes" était le mieux placé pour défendre et concrétiser les objectifs de la révolution !

Comme si Ghannouchi et ses hommes étaient les mieux placés et avaient œuvré en ce sens depuis qu’ils sont aux manettes :
- rédiger une constitution
- organiser la sortie de la deuxième phase transitionnelle vers la démocratie, par
- la reconduction de l’ISIE ou la création d’un organisme similaire,
- agenda pour les grands rendez-vous électoraux pour sortir de la phase provisoire …

Au lieu de quoi, les tunisiens en rage assistaient à des diversions de la part de Ghannouchi et de ses hommes pour débattre de tout sauf des objectifs de la révolution, dans l’unique but de gagner du temps pour « wahhabiser » la société tunisienne !
Ainsi ils ont eu droit à des débats houleux à propos de :
- polygamie
- statut de la femme
- hijab et burqa dans l’université
- identité arabo-musulmane
- mariage coutumier
- filles-mères
- chariâa
- complémentarité de la femme pour l’homme …

Par ailleurs il est curieux que cette chaîne n’ait jamais parlé du Qatar comme si ce pays n’existait pas ou que tout y baigne dans le meilleur du onde !
Alors qu’elle consacre de nombreuses émissions pour critiquer l’Arabie et donne la parole aux opposants aux Ibn Saoud qui, comme tout le monde sait, sont les « frères » ennemis de l’émir du Qatar ! 
Aljazeerza, soustraite-t-elle avec Alhiwar "la critique" du régime des Ibn Saoud, sujet tabou sur la chaîne qatarie chaîne ? !  

Chaîne à regarder donc modérément mais avec circonspection !

Rachid Barnat


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire