dimanche 18 novembre 2012

LES PALESTINIENS ET LEURS FRERES ARABES

Article paru dans : L'Express
 dans : Agora Vox
et dans : Kapitalis (première partie)
Photo
Des cartes qui parlent d'elles mêmes !
En vert : territoire palestinien; en blanc : territoire israélien !

Voilà 65 ans que les palestiniens attendent que leurs "frères" arabes leur viennent en aide pour recouvrer leur territoire et réparer une injustice que l'Occident leur avait infligée à la sortie de la deuxième guère mondiale ! 


Le peuple palestinien comme la plus part des peuples du bassin méditerranéen (Syrie, Egypte, Libye, Tunisie, Algérie) faisait partie de l'empire Ottoman.

A la chute de la sublime porte, l'empire ottoman a été partagé entre les nouveaux empires que sont les empires coloniaux : la France et l'Angleterre, entre autres. 

" Bilad Ech'cham " ou la Grande Syrie, qui englobait l'actuelle Syrie, le Liban et la Palestine, sera partagée entre français et anglais. La Palestine se retrouve ainsi sous mandat britannique et la Syrie sous mandat français.

Si les français ont permis la création du Liban pour assurer aux chrétiens arabes un Etat; les anglais de leur coté après tant de promesses non tenues et sous la poussée du sionisme, lâchement vont abandonner les palestiniens à leur sort ou du moins remettent leur sort entre les mains de l'ONU nouvellement crée, qui décidera du partage de leur pays en deux entités : une palestinienne et l'autre israélienne. 

 

Pour le vote à l'ONU, la majorité n'a pas été difficile à obtenir :

- la plus part des pays "arabes" et africains, n'avaient pas droit au chapitre, faisant partie eux-mêmes des empires coloniaux, donc sous tutelle des français et des anglais principalement.

- et les occidentaux "coupables" de la Shoah (par leur action directe, ou leur neutralité; ou pire, leur silence parfois complice !), ce sera pour eux une occasion de racheter à peu de frais leur faute en accordant une terre, somme toute, qui ne leur coûte rien, aux juifs d'Europe !



Et voilà comment est né le 29 novembre 1947, le premier enfant de l'ONU : Israël .... d'un partage d'une terre accordée "généreusement" (par des nations qui n'avaient sur ces terres que le droit du colonisateur) à un peuple meurtri, en commettant une grave injustice à l'égard d'un autre peuple qui n'était pour rien dans les atrocités subies par les juifs d'Europe du fait du nazisme d'Hitler, et qui se retrouve à payer pour les fautes et les erreurs stratégiques des pays occidentaux démocratiques d'alors ! 


Avec la fin des empires coloniaux et suite à l'accession à l'indépendance des peuples colonisés, les nouveaux chefs des états du monde dit " arabo musulman ", vont vouloir venir en aide à leurs frères palestiniens pour les aider à récupérer leurs terres.... mais les déboires vont s'accumuler pour les palestiniens à chacune des interventions du monde dit " arabe " ! Car leur cause va devenir un enjeu "politique" qu'instrumentaliseraient les chefs "arabes".

C'était l'époque où le pan arabisme était en vogue sous la houlette du raïs Gamal Abdel Nasser d'Egypte. Tous les chefs d'état d'alors, n'ont cessé de flirter avec le pan arabisme, faisant rêver leur peuple à une possible union des nations arabes regroupant tous les pays nouvellement indépendants, se donnant pour objectif premier et fédérateur : libérer Jérusalem, le troisième lieu saint de l'Islam ! Sauf un, plus réaliste et pragmatique, qui n'a jamais cru à ce leurre d'UN monde arabe unifié : Habib Bourguiba !

Légaliste et clairvoyant, Bourguiba a conseillé aux palestiniens d'accepter le verdict des nations unies.

Il leur a recommandé d'admettre dans un premier temps le partage proposé par l'ONU, qui les reconnaît en tant qu'Etat indépendant, quitte à lutter juridiquement pour récupérer une partie du reste de leurs terres.... Ce que Gamal Abdel Nasser avait refusé catégoriquement en leur nom, traitant Bourguiba de traître à la Nation Arabe !
 Photo
Seulement voilà après tous les échecs et toutes ces années d'errance, les palestiniens eux-mêmes ont fini par regretter de n'avoir pas écouté le sage Bourguiba ! Conscients que cela leur aurait évité toutes les humiliations, tout le sang versé et toutes les souffrances inutiles ... et surtout ils disposeraient au jour d'aujourd'hui d'un territoire plus important que celui qu'ils occupent ... et que les israéliens continuent à leur grignoter le réduisant à une peau de chagrin, faisant fi de toutes les résolutions de l'ONU; et ce dans l'indifférence générale des nations !

Or Kennedy voulait faire d'une pierre deux coups : régler la question palestinienne, qui cristallisait les ressentiments du monde arabe contre Israël, et s'attirer la sympathie du monde " arabe " pour étendre l'impérialisme américain au Moyen Orient.

Mais Nasser fera une grande erreur stratégique. Il va se fâcher avec les américains pour tomber dans les bras de l'URSS ! Et depuis, les américains ayant perdu leur allié égyptien, vont tout miser sur Israël pour garder un pied dans une zone géostratégique très sensible, pour contrôler l'or noir de la région.... tout en obtenant ce qu'ils voulaient auprès des " arabes " et que leur accorderont les pétromonarques de la région : des bases militaires entre autres ! 

Et voilà comment les palestiniens auront été les victimes du grand stratège égyptien qui les avait sacrifiés sur l'autel de son ego !
Et depuis, les palestiniens n'ont rien vu venir de leurs frères arabes sinon régulièrement des manifestations de rue pour contester les agressions israéliennes, en brûlant les drapeaux d'Israël et celui de leur grand protecteur américain ! Soutien moral certes, mais qui ne donne rien de concret sur le terrain : leurs problèmes restant entiers, s'ils n'empiraient pas !

Cela tourne même au ridicule quand certains de nos constituants comme Chokri Bel Aïd, Abderraouf Ayadi et autres membres du CPR (parti de tartour), proposent d'inscrire dans notre constitution la criminalisation de toute normalisation avec l'état d'Israël... ou de poursuivre tout israélien venant en Tunisie devant nos tribunaux, s'il est poursuivi par la justice palestinienne ! Grotesque pantalonnade ... électoraliste ! 

D'autant que les arabes n'impressionnent plus Israël, conscient que cette prétendue nation arabe n'existera jamais, tellement les intérêts des pays et des peuples sont divergents. Les plus riches préfèrent investir leurs pétrodollars en Occident tant décrié, plutôt que chez leurs " frères " arabes ... et s'ils le font, la contre partie exigée est difficile à admettre, car ce n'est ni plus ni moins, qu'une ingérence de fait, voir une colonisation religieuse que veulent les pétro monarques en échange !

Une réalité que refusent d'admettre les rêveurs pan arabistes comme Moncef Marzougui le constituant promu président provisoire de la Tunisie ou son ami le pan islamiste Ghannouchi, qui livrent la Tunisie à leurs amis pétro monarques !

En effet, c'est un leurre que de croire qu'il existe "un monde arabe" ou encore "un monde arabo musulman", qui plus est, seraient monolithiques !

C'est le fantasme de beaucoup d'hommes politiques idéalistes qui rêvent de reconstituer un Califat englobant des peuples disparates sous une bannière commune : 
- ayant en commun pour religion : l'islam
- et pour langue commune : l'arabe, puisque c'est la langue du coran ! .... pour leur coller une identité arabo musulmane ! Sauf que ces rêveurs oublient de préciser quel l'islam et selon quelle obédience, car elles sont nombreuses !

Depuis l'indépendance des pays " arabes ", des nations nouvelles se sont constituées chacune riche de sa propre histoire, de sa culture et de ses traditions ... les distinguant les unes des autres !

Ce qui ne les a pas empêchés de créer une Ligue Arabe, qui servira d'alibi à l'ONU.
On l'a bien vu lors de la révolte des libyens contre Kadhafi.

Or depuis la chute du mur de Berlin, il y a une obédience qui cherche à se répandre dans ce prétendu monde arabe, soutenue par les riches pétro monarques : c'est le wahhabisme, dont beaucoup de peuple ne veulent pas !

A l'occasion du nouveau test israélien à Gaza, pour jauger de l'effet du printemps arabe et des probables nouvelles forces stratégiques dans la région, la Ligue Arabe a protesté pour la forme et n'a rien fait sur le fond ! Des palabres et encore des palabres ... toujours aussi stériles !

Même le Qatar, " fer de lance du printemps arabe " comme nous le répète Aljazeera, dont le silence de l'émir est assourdissant pour ne pas gêner ses amis israéliens, étonne le monde dit arabe !

De même son tempétueux prédicateur cathodique Youssef Karadawi, n'a rien dit ... lui qui exhortait les peuples " arabes " des républiques, au soulèvement pour chasser leurs dictateurs, leurs présidents à vie ; omettant de s'attaquer aux pétro monarques, soit dit en passant ... et ne pipant mot à propos de Gaza pour ne pas gêner son maître l'émir !
Rappelons-nous, il a pondu des "fatouas" pour assassiner Kadhafi, Bachar El Asad ... et une autorisant l'OTAN à intervenir en terre d'Islam en Libye, rendant licite la déclaration de guerre de chrétiens en terre d'islam !

Les masques tombent pour ceux qui avaient encore des doutes sur les intentions de l'émir du Qatar.

Les couacs révèlent que la Ligue Arabe n'est qu'un leurre et que les pétro monarques, qatari et son frère ennemi saoudien, ne cherchent que leurs intérêts géostratégiques et économiques, pour savoir qui des deux sera le leader du monde dit " arabo musulman ".
 Photo : ‎لاتخذلونا فنحن أشقاؤكم‎
La Ligue Arabe a tombé le masque pour ceux qui auraient eu des doutes
 sur la réelle sincérité de cet organisme 
et sa réalité tout court !!

Faut-il rappeler que le Soudan a été divisé en deux à cause des pétro monarques et de leur wahhabisme qu'ils ont diffusé dans une société multiculturelle et multiconfessionnelle au point d'exaspérer les soudanais de confession chrétienne et les pousser à la scission de leur pays ? Leur wahhabisme a semé le chaos en Somali ! Et c'est ce qu'ils s'apprêtent à faire au Niger et au Mali !
Leur politique étant de diviser et d'affaiblir les états "arabo musulmans" pour mieux mettre le grappins dessus !!
Mais voilà à la faveur du printemps arabe, certains encore nostalgiques du pan arabisme ou du pan islamisme, veulent réactualiser ces vieilles lubies et imposer ces doctrines à des peuples qui ont goûté au nationalisme qui a façonné leur état moderne, où l'individu prenait sa place dans la nation ... pour suivre des pétro monarques, éblouis jusqu'à l'aveuglement par leurs immenses fortunes !

Certains des nouveaux dirigeants du printemps arabe poussent le vice jusqu'à faire du problème israelo palestinien un fond de commerce pour faire diversion sur des problèmes réels internes de leur pays en reconstruction après le renvoi de l'ancien dictateur ! C'est tellement plus simple de faire du populisme que de traiter les vrais problèmes : éducation, chômage, justice sociale, lutte contre la corruption. Tout cela étant moins simple et moins porteur !

Ce que fait l'émir du Qatar et ses protégés les Frères musulmans qui se veulent les "nouveaux protecteurs des droits des palestiniens" dont ils ont "épousé" la cause !

Les Frères musulmans ne reculant devant rien, instrumentalisent par populisme, la religion, la misère des peuples, leur révolte ... jusqu'à se présenter comme les champions défenseurs du peuple palestinien !

Sauf qu'étant eux-mêmes les protégés de l'émir du Qatar, achetés par lui par la corruption en leur offrant de somptueuses demeures et des salaires mirobolants comme Ghannouchi lors de son exil doré à Londres,  ou Ali Belhaj du FIS algérien ou encore Khaled Mechaal du Hamas palestinien, tous deux à Doha aux frais du Qatar; .. ils ne font qu'appliquer sa politique "arabe" : ils lui servent de paravent aux yeux des peuples dits "arabo musulmans" pour donner l'illusion d'être le protecteur des palestiniens ... alors qu'il entretien de bonnes relations avec Netanyahu et participe aux projets immobiliers de colonisations de ce qui reste des territoires palestiniens ! Et pour faire bonne mesure, sa chaîne Aljazeera, son porte voix, multiplie les émissions pour :
- dénoncer l'occupation israélienne des territoires palestiniens ... et 
- nous faire pleurer dans nos chaumières, sur le triste sort des palestiniens !


Elle est pas belle la comédie de l'émir à laquelle participent les mercenaires, "Frères musulmans" ? !! 

Comme dit un journaliste du nouvel observateur arabe, les palestiniens n'ont que faire de la compassion des peuples " arabes " ni de leur larmes ni de leurs prières ! Ils veulent du concret !

Si Israël poursuit la politique du fait accompli et semble narguer les arabes, c'est qu'elle a compris que la " Ligue Arabe " ne représente RIEN, ayant compris avant tout le monde que le monde " arabo musulman " est un leurre, une notion vide de sens ... un mythe exploité par leurs dirigeants pour faire diversion sur les réels problèmes que rencontrent chacun de ces peuples dits " arabes " !

Les discours officiels, tout " passionnés " et " enflammés " qu'ils soient, des dirigeants arabes qui font commerce de la cause palestinienne auprès de leurs peuples ; ne sont d'aucune utilité pour les palestiniens, ni ne les aideront à stopper la politique de colonisation de leurs territoires par des gouvernements ouvertement sionistes soutenus directement ou indirectement par les américains et l'Union européenne !

Si les dirigeants arabes sont sincères et ont à cœur d'aider réellement leurs frères palestiniens, pourquoi ne recourent-ils pas à l'arme utilisée par les occidentaux contre tout état qui enfreint les résolutions de l'ONU, par des rétorsions économiques et commerciales ... comme ils le font pour l'IRAN ?

Ils ont tout à fait le moyen de le faire en fermant le robinet du pétrole et du gaz pour Israël et pour ceux qui le soutiennent ... en l'occurrence aux américains en premier !

Le feront-ils ? Auront-ils le courage et l'audace nécessaire pour le faire ? Pour cela il faut qu'ils soient assez maîtres chez eux. 

L'union faisant la force, la Ligue Arabe pourrait redorer son blason et redevenir crédible par une telle action. Seulement voilà : le veulent-ils ? Je crains que non. Les intérêts des pétromonarchies différent de ceux des républiques ; et comme le dit le ministre des affaires étrangères algérien, les pétro monarques ont toujours poignardé dans le dos leurs " frères " arabes !

D'ailleurs, c'est ce qu'ils sont entrain de faire en tentant d'avorter leurs révolutions et d'étouffer l'aspiration des peuples à la liberté ! 
Il est évident que la Liberté est trop dangereuse pour ces monarchies archaïques.

Rachid Barnat



Un lecteur d'Agoravox donne des précisions :
Par Jonas 28 novembre 2012 

Bonsoir Rachid Barnat.
J’ignore si vous êtes la même personne qui écrit de temps en temps dans Kapitalis, sachez que je lis vos articles et apprécie votre courage et votre lucidité.

Sur cet article, je partage avec vous, comme je l’ai écrit à plusieurs reprises sur ce site que pour comprendre et appréhender les problèmes compliqués du Proche et Moyen-Orient, il faut obligatoirement passer par l’empire ottoman et la colonisation du monde arabe à l’exception du Maroc. C’est sa défaite et la fin de la seconde guerre mondiale qui ont changé la géopolitique de la région.

Je rappelle à toutes fins utiles que 50% des pays actuels de cette région n’existaient pas à l’époque et ce que l’on nomme occident était cantonné entre la France et la Grande Bretagne.

Comme vous je considère que Habib Bourguiba fut un grand homme et un visionnaire sans équivalence hier comme aujourd’hui dans le monde arabe. Mais comme le disait de Gaulle la vieillesse est un naufrage. L’histoire lui rendra justice.

Le comportement des pays arabes vis-à vis des palestiniens a montré à plusieurs reprises, qu’ils se servaient d’eux comme des fantassins pour leurs causes et pour se maintenir au pouvoir. Il est inutile ici de rappeler les conditions et les exactions qu’ils ont subi des mains de leurs frères en religion. Septembre noir ou le maintien dans des conditions effroyables dans les camps comme au Liban avec interdiction d’exercer plus de 70 professions ou d’acheter des terres etc.

Cela n’enlève en rien la responsabilité d’Israël, et à ses erreurs politiques. Mais Israël n’est ni arabe ni musulman.

Maintenant, je vous dirai ce qui me sépare de vous, soit vous ne connaissez pas l’histoire des juifs en Palestine bien avant la Shoah, soit vous la connaissez et parce que vous critiquez le comportement des pays arabes, vous êtes tenu à compenser cela en escamotant l’histoire.

Vous n’êtes pas sans savoir que bien avant la Shoah et à la veille de la deuxième guerre mondiale, tous les éléments constitutifs d’un Etat étaient en place et la Conférence de San Remo en 1920 avait déjà reconnu le principe d’un « foyer pour les juifs ». Cela a été reconnu par la communauté internationale.
Il est un fait incontestable, que la Shoah et la deuxième guerre mondiale ont accéléré le vote par les Nations unis du 29 novembre 1947. ( Voir la résolution 181 recommandant le Partage de la Palestine mandataire ) en un Etat juif, un Etat Arabe et un corpus separatum.

Les Juifs ont accepté le partage non sans difficulté mais hélas les responsable arabes de l’époque avaient refusé celui-ci, qu’ils trouvaient inique. Je vous rappelle également que lors de la déclaration de l’indépendance de l’Etat d’Israël le 15 mai 1948, le roi de Transjordanie, Abdallah commandant suprême des armées arabes (syro-libanaises au nord - la Légion arabe et l’armée irakienne à l’est - et l’armée égyptienne par le sud) s’était lancé contre le nouvel Etat.
( Voir le journal LE MONDE du 16-17 mai 1948 N° 1027 ) 

Un armistice fut signé avec l’Egypte qui garda Gaza sous sa domination et la Transjordanie devenue Jordanie, annexée au mois d’avril 1950 par un vote du Parlement composé de 50% de parlementaires d’origines palestiniennes.

Or de 1948 à 1967 les deux pays arabes avaient entre leurs mains les territoires qu’ils demandent à Israël (Gaza-Cisjordanie et Jérusalem est) pour les Palestiniens aujourd’hui. Qui a empêché les deux Etats arabes de créer un Etat Palestiniens ? Pourquoi fallait-il attendre la guerre et la défaite de 1967, soit 19 ans pour penser à créer un Etat Palestinien. Ruse de l’histoire.

Savez-vous que le premier ministre Salam Fayyad s’est inspiré de David Ben Gourion en créant des institutions étatiques, publiques capables de créer un environnement favorables à la création d’un Etat Palestinien. Tous les organismes internationaux sont d’accord et le reconnaissent . 

Maintenant je vais me permettre de vous donnez quelques institutions créées par les juifs de Palestine bien avant la Shoah et la deuxième guerre mondiale que vous pouvez vérifier sur les sites de votre convenance.
-  La ville de Tel-Aviv fut fondée en 1909, avec des immeubles de style moderne dit « Bauhaus » inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO.
-  Le quotidien bien connu Haaretz a été créé en 1919,
- 1890 fut créé le comité de la langue hébraïque devenu académie en 1953,
-  l’Université Hébraïque de Jérusalem inaugurée en 1925. Sa première pierre fut posée sur le mont corpus en 1918. Albert Einstein en fut un des fondateurs,
- Le Technion première école d’ingénieurs de Haïfa dont la première pierre fut posée en 1902,
- La centrale syndicale Histadrout fut créée en 1920,
- Une entreprise vinicole "Carmel" bien connue aujourd’hui fut créée en 1882. (C’est cette entreprise qui avait employé David Ben Gourion comme ouvrier agricole en 1907), 
- Le premier lycée hébraïque en 1906 à Jaffa etc. 
Donc la Shoah et la deuxième ne furent pas les causes de l’Etat d’Israël.

Malheureusement des hommes comme vous qui devraient servir de guide et de phares pour éclairer les chemins des jeunes arabes, omettent ces faits. Par vos mauvaises connaissance de l’histoire d’Israël vous vous mettez sur le même plan que les islamistes qui tirent les pays arabes vers l’obscurité en se servant de l’islam.
Vous avez le droit de critiquer Israël de combattre sa politique, de soutenir les Palestiniens faites le en respectant les faits historiques.. Faites un séjour en Israël avant d’étaler des clichés.

Je connais bien la Tunisie, ce pays qui était un exemple pour beaucoup de pays arabes dans beaucoup de domaines et surtout vis-à-vis des femmes, voyez où il est avec des islamistes qui veulent le faire reculer. 
Ben Ali était certes un dictateur, personne ne peut le contester, mais les islamistes sont-ils mieux ? 

8 commentaires:

  1. ctadirke (Agora Vox):

    Vous dites des choses intéressantes, mais vous avez tort de ne pas développer à propos du 29 novembre 1947.

    "Le 29 novembre 1947, ne respectant pas ses propres statuts, l'ONU a soumis au vote un texte incohérent, concrètement inapplicable (pour ce qui est du tracé en dentelles des frontières en particulier) qui n'était néanmoins qu'une recommandation et pas une injonction.
    Sur 56 pays votants, 10 se sont abstenus, en particulier très logiquement ceux entourant la Palestine, leur nombre n'étant pas pris illogiquement en considération statutairement pour atteindre la majorité exigée des deux tiers. Officiellement celle-ci fut dépassée de deux voix, soit 33 voix sur 46 pris en compte. Mais il est historique et reconnu que
    trois pays votèrent sur pression usaméricaine (Liberia, Haïti et Philippines), alors que la Grèce résista à la pression.
    Quatre pays votèrent, en sus de l'URSS sous l'influence de Staline (Biélo-Russie, Pologne, Ukraine et Tchécoslovaquie dont le premier ministre était communiste); Benny Moris, le
    père des nouveaux historiens lui-même, toujours sioniste, évoque l'achat des voix du Costa-Rica et du Nicaragua et un autre auteur palestinien ajoute l'Uruguay ;l'organisation sioniste mondiale ayant consacré un million de dollars de l'époque à être "agréable" avec les délégués des pays non acquis à priori et leurs épouses.

    Donc au bilan, moins de 24 voix sur 56 pays.
    Et comme l'écrit l'historien luxemburgo-usaméricain, se disant Juif non juif (c'est à dire non pratiquant) Arno Mayer :
    - Les pays votant "Abstain" (abstention), représentaient 625 millions (soit 37, 5 %),
    - Les pays votant "No", 480 millions d'individus (soit 28,9 % et
    - les pays votant "Yes", 560 millions, soit 33, 6 % seulement de l'ensemble des individus des pays représentés .

    Il est absolument inexact et trompeur de dire que l'ONU a voté le partage de la Palestine en deux états, un juif et un arabe. Car on omet de préciser qu'il ne s'agissait que de la recommandation d'application d'un plan qui comportait deux autres clauses faisant un tout sine qua non pour pas mal d'états votant "Yes" en complices, en naïfs ou avec des appréhensions explicites :
    - l'internationalisation de Jérusalem et des villages environnants (dont Der Yassin) parfois oubliée et
    - une union économique ultra, rarement mentionnée et censée donner un semblant de
    rationalité et de justice au plan totalement irréaliste.
    Ce qui ne dérangeait absolument pas le fanatique Ben Gourion qui n'avait aucune intention

    RépondreSupprimer
  2. Le Qatar sème le chaos dans les pays du "printemps arabe" et envisage la destruction de l'Algérie après avoir détruit la Libye et la Syrie ... " !

    Par ailleurs le journaliste annonce l'achat d'armes par les Ibn Saoud à Israël pour armer les jihadistes qui guerroient en Syrie pour son compte et celui de son frère ennemi l'émir !

    Le plus choquant ce sont les émissions que consacrent Aljazeera à pleurer sur le sort des palestiniens, alors que les pétromonarques les poignardent dans le dos en faisant des affaires avec Israël !!

    L'émir du Qatar, n'a-t-il pas investi dans des projet immobiliers israéliens dans les territoires occupés ?

    Voilà le genre de traîtrise qui devrait ouvrir les yeux à ceux que l'émir et ses protégés "Frères musulmans" donnent le change de jouer aux protecteurs de la "cause palestinienne" ... qu'ils instrumentalisent; comme ils instrumentalisent du reste, la religion et la misère des gens !!!

    https://www.youtube.com/watch?v=jr1bZov4h3s

    RépondreSupprimer
  3. DU TAC AU TAC .... dans un jeu de dupes !!

    En 1973 lors du premier choc pétrolier quand l'Arabie a décidé d'augmenter le prix du pétrole, Kissinger s'est déplacé spécialement pour raisonner le roi Fayçal Ibn Saoud et le dissuader d'étouffer l'économie de l'Occident !

    Le roi l'avait prévenu : que ses aïeux se sont bien passés du pétrole et qu'il peut en faire autant en se contentant de dattes et de dromadaires, tout comme eux !

    Pensant détendre l’atmosphère par une plaisanterie en s'adressant au roi, Kissinger lui dit : " Sire, mon avion est bloqué sur le tarmac de votre aéroport, ne pourriez-vous donner l'ordre de rouvrir les vannes du pétrole pour l'alimenter; pour que je puisse rentrer chez moi " ?

    Ce à qui le roi répondit du tac au tac : " J'avance en âge, et mon voeux le plus cher est de prier à la mosquée El Aksa à Jérusalem. Pourriez-vous faire quelque chose pour réaliser mon voeux " ?

    Mais nous savons que ce qui intéressait les Ibn Saoud c'était la révision du deal passé entre eux et Roosevelt quant au prix "ami" qu'ils accordaient aux américains !
    En réalité la Palestine, les Ibn Saoud s'en foutent complètement : l'histoire depuis n'est faite que de trahisons envers les palestiniens dont la cause est devenue un jeu de dupe entre les bédouins d'Arabie et l'Occident
    Ce que les Frères musulmans feront à leur tour, ayant compris le mécanisme du wahhabisme comme idéologie politico-religieuse pour accéder au pouvoir : en instrumentalisant cette noble cause !

    Ce n'est pas pour rien que les Ibn Saoud veulent l'élimination des Frères musulmans devenus des concurrents trop dangereux pour leur trône !!

    http://latroisiemerepubliquetunisienne.blogspot.fr/2013/02/le-wahhabisme-au-service-du-colonialisme.html

    http://latroisiemerepubliquetunisienne.blogspot.fr/2012/07/le-wahhabisme-systeme-politique.html

    RépondreSupprimer
  4. LES MASSES POPULAIRES "ARABES" ...

    S'il est vrai que les masses populaires "arabes" étonnent par leurs indignations "sélectives" à propos de la Palestine et par leur adhésion à l'islamisme et sa violence, il faut savoir qu'elles ont toujours été manipulées par les dictateurs qui les dirigent, qui ont fait de la Palestine un dérivatif aux problèmes internes à leurs pays ... les "autorisant" à manifester, alors que toutes autres manifestations sont interdites !

    Ce que font les Frères musulmans qui, eux aussi par populisme, instrumentalisent la cause palestinienne, alors que leur sponsor l'émir du Qatar entretienne de bons rapports avec Israël et plus particulièrement avec les sionistes au pouvoir !

    De même qu'ils instrumentalisent la religion pour diffuser le wahhabisme, système politico-religieux totalitaire, qui a permis aux pétromonarques d'arriver au pouvoir et de le conserver !
    Ce que font parfaitement les Frères musulmans en endoctrinant les masses populaires aussi bien dans les pays "arabes-musulmans" qu'en Occident ... grâce au laxisme, pour ne pas dire la complicité des responsables politiques occidentaux !

    Ce paradoxe chez les peuples dits "arabes" ne peut s'expliquer que par l'ignorance, le manque de culture, l'absence de liberté ... qu'entretiennent leurs tyrans au pouvoir qui les manipulent à la manière des tyrans des pays communistes ! Ce qui étonne toujours nos amis français, peuple libre.

    Dans la même veine, le FLN instrumentalise la colonisation française, pour imputer aux français tous les problèmes de l'Algérie ... bien qu'ils aient quitté l'Algérie depuis plus de 60 ans !
    Et la "rue" s’enflamme dans des manif "autorisées" par Bouteflika à chaque difficulté politique ou sociale rencontrées par le pouvoir en place, entendez le FLN et ses militaires qui dirigent ce pays !

    RépondreSupprimer
  5. Discours du Palmarium du président Habib Bourguiba :
    PAS LES NATTES AVANT LA MOSQUÉE, semble dire Bourguiba aux panislamistes et aux panarabistes !

    https://www.facebook.com/nessmatv.tv/videos/vb.88036787794/10152959508657795/?type=2&theater

    RépondreSupprimer
  6. La dynastie des Al Saoud, les traîtres

    https://www.youtube.com/watch?v=k8TplOpMDJ8&feature=youtu.be

    RépondreSupprimer
  7. LE POUVOIR DE NUISANCE DES ARABES ...

    La guerre du Liban sur fond ethnico-religieux faisait rage depuis des années.
    Et comme par hasard le calme est venu au Liban lors de la guerre du Koweït.

    Ce qui démontre que les bédouins qui semaient la zizanie parmi les libanais, avaient d'autres chats à fouetter : ils étaient trop occupés à soutenir le roi du Koweït de peur que Saddam Hussein ne les détrône à leur tour !

    Et depuis les arabes du Golfe et d'Arabie n'ont cessé de chercher à contrecarrer les républiques du monde dit arabo-musulman, en y semant la fitna (zizanie) religieuse en exportant leur wahhabisme.

    Le "printemps arabe" leur donnera l'occasion de se déchaîner sur ces républiques pour les abattre !
    Ce qu'ils font en Tunisie, en Syrie, en Libye, au Yémen ...

    Et dire que les peuples de ces républiques croient encore à la "solidarité arabe", se prenant eux mêmes pour des peuples arabes !

    Ce qui fait rire les arabes d'Arabie, qui méprisent royalement ces prétendus arabes d'Afrique du Nord, qui sont, comme tout le monde sait, des berbères mêmes s'ils se sont mêlés aux arabes comme ils se sont mêlés à d'autres peuples qui sont passés par là !

    Car dans la péninsule arabique, les tribus tiennent à la pureté de leur ethnie, et n'ont que mépris pour ceux qui se prétendent arabes sous prétexte qu'ils sont arabophones depuis la colonisation arabe de leurs pays, lors des invasions hilaliennes !

    RépondreSupprimer
  8. Mamoghli Chokri : Les arabes auto-castrateurs !

    Après son fameux discours à Jéricho où il recommandait aux arabes de reconnaitre Israel et de négocier, ces derniers l’ont menacé de mort et rompu leurs relations avec la Tunisie.

    La réponse de Bourguiba qui se foutait complètement de leurs postures et de leurs menaces a été cinglante. Il leur a en effet rétorqué que leur comportement rappelait celui de ce mari qui pour punir sa femme s’est coupé les... testicules.

    RépondreSupprimer