lundi 4 novembre 2013

Les "Frères Musulmans" Nahdhaouis savent ce qu'ils font !

Article paru dans : Tunisiadaily



Si Ben Ali a été salué pour avoir permis l'émergence d'une classe moyenne importante en Tunisie .... Ghannouchi et ses frères ont tout fait pour la paupériser, pour mieux la soumettre à leur doctrine wahhabite !
R.B

Mohamed Chawki Abid,

Les "Frères Musulmans", ne sont :
Ni ignorants, 
Ni incompétents,

Plutôt des Criminels super-Intelligents.
En dépit des mascarades observées depuis plus de 22 mois, certains concitoyens continuent à qualifier les Princes qui nous gouvernent, d’Incompétents ou de stupides, arguant le fait qu’ils ont mal su gérer les deniers de l’Etat et mal su conduire le pays dans cette phase transitoire.
De telles taxations auraient été recevables si la rencontre du Pépé avec ses enfants salafistes n’était pas filmée. 

Mais, depuis la diffusion de la vidéo "fuitée" en Octobre 2012, les observateurs nationaux et internationaux révèlent ouvertement, sans être démentis ni poursuivis pour diffamation, que le Plan Quadriphasé évoqué par Ghannouchi observe une implémentation graduelle, couronnée de succès. 

Malgré le ‘‘Génocide économique’’ et le ‘‘Massacre social’’ causés par ses lieutenants ‘‘compétents’’ et ‘‘intelligents’’, Montplaisir (siège du parti Ennahdha) s’évertue à rassurer les citoyens quant à la bonne situation socioéconomique du pays, qu’on compare avec satisfaction à celles des pays du ‘‘printemps arabe’’. 
Et pour maquiller les cases du tableau, l’on se permet de traficoter des chiffres, d’occulter des flux et de déguiser des ratios, en vue de faciliter la manipulation de l’opinion publique.
En fait l’équipe Ghannouchienne sait bien ce qu’elle doit faire et comment faire pour y parvenir dans les délais convenus. 

Leur gouvernance destructive du pays n’est pas la conséquence d’ignorance ni d’incompétence, mais résulte d’un choix délibéré d’affaiblissement de l’État pour faciliter la prise d’assaut des articulations stratégiques et le passage du ‘‘rouleau compresseur de la Théocratie’’. 

Leur génie est focalisé sur l’optimisation des conditions de ‘‘gouvernance permanente’’ aux dépens de l’affaiblissement des piliers de l’État : économique et social, et surtout informationnel, administratif, sécuritaire et militaire.

Pour tenter de mettre un terme au pourrissement irréversible de la situation, l'opposition s’est résolue à se concerter et à manifester ses préoccupations via tous les canaux légaux. Cependant, alors que le Front du Salut négocie avec la Troïka, et que l'UGTT modère et tente de rapprocher les positions, le gouvernement persévère dans la finalisation de son plan d’affectation de dirigeants dans tous les sites. D’ailleurs, la poursuite de nomination des enfants de Montplaisir dans des postes de commandement de la fonction publique, s’inscrit bien dans le cadre de la mainmise structurelle de l’État. 

Il est donc clair qu’il ne s’agisse ni de ‘‘Bricolage folklorique de Bleus’’ ni de ‘‘Non-assistance à une Nation en Danger’’. Nous sommes plutôt en face d’un ‘‘Homicide volontaire avec préméditation’’. 
C’est ce qui pousse le Malfaiteur à ne pas céder le pouvoir qui lui a été confié, craignant de lourdes sanctions en cas de découverte de dysfonctionnement ou de malversation. 
La réaction violente de rejet de l’élu Ellouze face à l’initiative de l’UGTT, illustre bien le sentiment de culpabilité de tout mauvais mandataire, redoutant une incarcération en cas de perte du pouvoir constituant et du pouvoir exécutif. 

Par leur intransigeance et par leurs zigzags récurrents, les Nahdhaouis confirment qu’ils ont beaucoup de choses à se faire reprocher principalement dans les affaires suivantes: 
- assassinats politiques, 
- salafisation des mosquées, 
- engraissement des LPR, 
- expédition de jeunes en Syrie, 
- armement des jihadistes, 
- incendie des Zaouïas, 
- effondrement des fondamentaux économiques, 
- amplification de la fracture sociale et de la disparité régionale, 
- flambée de l’inflation, 
- effondrement du pouvoir d’achat , 
- augmentation de la pression fiscale, 
- envolée de la corruption, etc…

En dépit de tous ces ravages, il y a lieu de relever que grâce au développement de la solidarité et de l'entraide intercommunautaire, le tissu social tient encore, et que le flux des troubles psychiques est plus ou moins endigué. 
En outre, il est évident que la plus part des médias ont joué un rôle substantiel dans la diffusion des valeurs citoyennes ainsi que des cultures démocratiques & républicaines, aidant ainsi tout citoyen à observer, à constater, à diagnostiquer, à analyser, à critiquer et à proposer. 

Maintenant, 32 mois après la chute de la Dictature policière, les tunisiens sont en passe de bâtir ensemble des remparts contre des dictatures plus sophistiquées.


PS : article repris et "nourri" par Rachid Barnat

10 commentaires:

  1. LA PAUPÉRISATION DES MASSES, fait partie de la stratégie des "Frères musulmans" !

    En 3 années de Nahdha, les tunisiens y sont !!

    La classe moyenne fer de lance de l'économie tunisienne, est entrain de péricliter conformément à la stratégie des "Frères" ... car l'obscurantisme se développe plus facilement dans les masses pauvres et assistées que chez des classes aisées !!
    D'où la multiplications des "oeuvres caritatives" des "Frères et de leur sponsor", l'émir du Qatar ... pour mieux les tenir par le "ventre" et les convertir au wahhabisme !!!

    http://www.kapitalis.com/afkar-2/28813-la-classe-moyenne-est-elle-en-train-de-pericliter-en-tunisie.html

    RépondreSupprimer
  2. LES FRÈRES MUSULMANS PRÉTENDENT RÉSOUDRE LE PROBLÈME ECONOMIQUE ... QU'ILS ONT CRÉÉ OU CONTRIBUÉ A AGGRAVER !

    Abdellatif Ellouze​ :
    Les Prix Nobel de l'Economie, des Mines ... Rached Ghanouchi, Ali Larayed et leurs Frères nahdhaouis vont sauver la CPG, le Groupe Chimique et tout le Bassin Minier au cours des travaux " scientifiques" de leur énième "Rencontre-Débat", tenue hier au fief des islamistes à Montplaisir.

    Du cinéma de la part des Frères Musulmans, ceux-là même qui ont laissé se dégrader tout le bassin minier durant leurs 3 années de pouvoir ... pour accélérer la paupérisation des tunisiens, conformément à leur projet politique !!

    A quoi rime leur cinéma ?
    Est-ce qu'ils pensent duper les tunisiens d'un soudain intérêt pour leurs problèmes ??
    Ou voudraient-ils leur donner le change, pour un nationalisme qu'ils découvrent depuis leur pan islamisme s'est trouvé en panne avec le double échec des Frères musulmans, aussi bien en Egypte qu'en Tunisie ???

    http://www.kapitalis.com/politique/29375-comedie-politique-ennahdha-fait-mine-de-s-interesser-au-bassin-minier-de-gafsa.html

    RépondreSupprimer
  3. SI L'EUROPE LE VOULAIT, ELLE LE POURRAIT !

    Seulement voilà, l'Europe ne veut pas aider la Tunisie : elle s'est alignée sur le Qatar qui attend que la Tunisie soit complètement à genou pour mettre la main dessus ... ce que ses protégés Ghannouchi&Tartour ont commencé à faire durant leur troïka !

    Afin que le Qatar récupérer sa mise : étant le financier des Frères musulmans, des armes et de la chair à canon nécessaires pour la guerre "contre le terrorisme" déclenchée par les EU & l'UE !!

    http://www.leaders.com.tn/article/17284-bernard-guetta-que-coute-a-l-europe-d-envoyer-de-suite-a-la-tunisie-des-helicos-et-des-4x4-pour-sa-securite

    RépondreSupprimer
  4. LES CAISSES DE L'ETAT SONT VIDES !
    POURQUOI ?

    Hedi Mohamed​ :
    C’est vrai que les caisses de l’Etat sont vides !
    L'Etat essaye de combler ce vide par l'augmentation des taxes parfois exorbitantes, et fait des emprunts un peu partout …

    Mais ce qui est drôle, c’est que personne ne nous explique pourquoi et comment les caisses de l'Etat ont été vidées !!

    En moins de quatre années de gouvernance par l'ex-troïka :
    - La dette de la Tunisie est passée de 30% à 52%,
    - L'inflation a augmenté aussi faisant chuter drastiquement le pouvoir d’achat du citoyen : de 40% !

    C’est surréel !!

    Un pareil écroulement ne s’est vu nulle part, surtout dans des délais records.

    Plus drôle encore : plus personne n’ose invoquer l'« héritage » de la troïka.
    Un tabou qui serait blasphématoire à l'encontre des responsables de cette banqueroute !

    Les choses se redressent un peu avec la chute du prix du pétrole sur le marché mondial, mais la balance commerciale est en recul avec plus d’importations et moins d’exportations et un tourisme moribond.

    Les salaires représentent le gros du budget de l’état : Il parait que nous sommes les premiers au monde dans ce domaine !
    Chose presque incroyable : cela a même irrité le FMI dont la directrice Christine Lagarde est venue il y a quelque temps en Tunisie.
    On connait les suites de cette "visite" : Faire des réformes immédiatement; sinon elle ferme le robinet des crédits.

    Un exemple bien connu de tout le monde mais oublié aussi par tout le monde, pour illustrer mon propos :
    - Les conséquences de l’amnistie Générale et ses suites désastreuses. La plus grande arnaque de tous les temps.
    - Des adeptes de la confrérie du diable se sont faits indemniser quatre fois aux frais de la princesse :
    1/ Une première fois, en touchant des indemnités directes en espèce.
    C’est en dizaines et centaines de millions par personne.
    Le chiffre officiel est de 1 200 milliards … mais ce n’est pas vrai : c’est beaucoup plus.
    2/ Une deuxième fois, en imposant 80 000 à 100 000 recrues à la fonction publique. C’est à dire 10-15 % du personnel de l’Etat et d’autres dans les entreprises.
    Ce qui constitue une charge supplémentaire estimée à 1 200 milliards au moins.
    La plus part d’entre eux n’ont pas abandonné leurs anciennes activités et jouissent de la double fonction; et ce dans l’impunité la plus totale !
    3/ A ces nouvelles recrues, ont été accordées généreusement des indemnisations pour ancienneté de plusieurs années de service, voire dizaines d’années ... qu’ils n’ont pas effectuées ! Rappelez-vous Moncef Ben Salem.
    J’ignore s’ils ont été payés aussi pour ces années non travaillées; mais ce qui est certain c’est que ça entre dans l’avancement professionnel.
    4/ Enfin, ces "indemnisés pour cause de militantisme" ont bénéficié aussi d'une ancienneté avec les années comptées mais non "travaillées" pour la retraite : 15-20 ans et même plus pour ces filous.
    Les conséquences dramatiques sur la caisse de retraite, ne tarderont pas à se faire sentir pour les tunisiens qui payeront pour des pseudo militants auxquels ils n'ont rien demandés !

    Cruel et criminel tout ça !
    Mais il est plus cruel et plus criminel de le cacher et de classer l’affaire !!

    http://latroisiemerepubliquetunisienne.blogspot.com/2014/11/le-militantisme-eu-paye.html

    RépondreSupprimer
  5. POUR DÉTRUIRE UNE SOCIÉTÉ, IL SUFFIT DE S'ATTAQUER A SA CLASSE MOYENNE -
    Jacques Attali.

    C'est ce que font les Frères musulmans nahdhaouis conformément à leur projet de mettre à genou le pays :
    - en moins de 4 ans, ils ont paupérisé la classe moyenne en Tunisie; l'étranglant économiquement en réduisant son pouvoir d'achat par l'augmentation faramineuse des prix, mettant beaucoup de ménages en difficulté avec leurs créditeurs.
    - de même qu'ils ont réduit à la misère la classe pauvre.

    Pourquoi ?

    - Parce qu'ils prônent le capitalisme sauvage, tout comme leurs amis conservateurs républicains américains.
    L'essentiel est de s'enrichir, par tous les moyens; car Allah aime les riches, nous rappelait Ghannouchi !
    Il suffit de voir combien le commerce parallèle s'est développé en Tunisie en 4 ans de pouvoir de la troïka dominée par les Frères musulmans : les vendeurs à la sauvette d'essence libyen sont désormais aux portes de Tunis le long de la route du sud !
    - La paupérisation des classes moyennes laborieuses les rend plus vulnérables et donc plus dociles et manipulables face au pouvoir des Frères musulmans qui à travers leurs multiples oeuvres caritatives les assujettissent pour les endoctriner au wahhabisme pour mieux les dominer !

    http://latroisiemerepubliquetunisienne.blogspot.com/2012/07/le-wahhabisme-systeme-politique.html

    RépondreSupprimer
  6. LA POLITIQUE "ECONOMIQUE" DES FRÈRES MUSULMANS PRODUIT SES EFFETS, TELS QUE PRÉVUS PAR LEUR PROGRAMME : La paupérisation des masses populaires !

    http://www.jeuneafrique.com/mag/375530/economie/tunisie-classes-moyennes-nouveaux-pauvres/

    RépondreSupprimer
  7. L'ETAT ECONOMIQUE DE LA TUNISIE POST-REVOLUTION : aprés sa gestion catastrophique par Ghannouchi et ses Frères musulmans !

    La Tunisie sera bientôt considérée par le FMI, comme étant la Grèce du monde "arabe" : c'est à dire un pays ruiné !!

    https://www.facebook.com/CNBCArabia/videos/1395460590524732/?pnref=story

    RépondreSupprimer
  8. TUNIS-AIR : Le fleuron des entreprises tunisiennes, est en train de battre de l'aile !

    Des incidents en tous genre se multiplient chez Tunis-Air; depuis que les Frères musulmans sont rentrés de leur exil européen.

    Quand on sait que leur sponsor l'émir du Qatar a des visées aussi sur Tunis-Air, on comprend mieux qu'ils fassent tout pour la lui brader ... comme ils ont bradé le reste du pays, soumis désormais au colonialisme politico-religieux des pétromonarques !

    Abdessatar Klaii :

    Qui dit mieux ?
    Le vol Tunis-Air Djerba-Berlin décolle avec plus de 25 heures de retard ...

    Au pays de la révolution, le chaos règne en maître !!!

    Ainsi on fait tout pour privatiser cette compagnie nationale.

    Qui est le fautif ? Sa direction, ses employés ou son Ministre de tutelle ? !!

    Dormez braves gens, plus rien n'avance dans ce pays.

    RépondreSupprimer
  9. PAUPERISATION & BIGOTERIE : les deux mamelles de l'islamisme !

    Pour tenir un peuple, que mieux que de le paupériser !

    C'est ce que font les Frères musulmans depuis qu'ils se sont emparés de la"révolution" des tunisiens !

    La pauvreté favorisant la bigoterie et le fatalisme, puisque c'est la volonté d'Allah qu'ils soient pauvres !
    Et c'est ce que recherchent précisément les Frères musulmans : leur soumission à Allah ... et à ses auto-proclamés représentants que sont les "Frères" et émirs et califes !!

    Rappelez-vous ce que disait Ghannouchi : " Allah aime les riches " !
    Entendez par là qu'Allah n'aime pas les pauvres qui doivent trimer pour méritér le paradis de l'audelà; puisque le paradis terrestre est réservé aux riches !!!

    Or depuis l'arrivée des Frères musulmans au pouvoir, les classes moyennes s'apauvrissent et les pauvres connaissent la misére.

    Ferid Zaouali :

    J’étais dans une boucherie à attendre mon tour et j’ai remarqué une dame qui hésitait à avancer et cédait son tour…

    Puis, quand le boucher lui demandât ce qu’elle désirait, elle lui tendit trois dinars et lui balbutiât : « Atini Bihom » (vous me donnez pour ça).

    Au prix affiché de la viande*, il ne peut lui servir plus de 150 grammes !

    Apparemment habitué à ce genre de demande, il coupe un morceau de plus de 200 grammes, fait semblant de le peser, lui ajoute des morceaux de gras mis de côté pour la poubelle et quelques os; et lui tend le paquet.

    La femme gênée de la sollicitude du boucher et comme pour s'excuser de sa demande à la limite de la mandicité, le remerciât et lançât : « c’est pour les enfants et pour donner du goût au plat » !

    Déficit budgétaire, Balance Commerciale, Sommet 2020, Parité Dinar - Euros … tous ces concepts savants, sont fades et sans saveur dans la marmite de cette tunisienne.

    * L'inflation n'a cessé de grimper depuis que les Frères musulmans sont au pouvoir, alors que les salaires stagnent.

    http://latroisiemerepubliquetunisienne.blogspot.fr/2012/07/le-wahhabisme-systeme-politique.html

    RépondreSupprimer
  10. SOUS LA TROÏKA, LES FRÈRES MUSULMANS ONT RECRUTÉ A TOUR DE BRAS DES INCULTES, POUR DÉTRUIRE L'ADMINISTRATION TUNISIENNE DE L’INTÉRIEUR !

    Peu leur importe leur compétence, dés lors qu'ils servent leur ignoble projet : détricoter tout ce que les tunisiens ont fait avec Bourguiba !!

    Voilà comment la médiocrité s'invite dans l'administration et la fonction publique !! Il ne faut pas dés lors s'étonner de la désorganisation de l'administration ... puisqu'elle est voulue par les Frères musulmans.

    Qu'attend le gouvernement de YC pour réclamer l'annulation de ces recrutements nuisibles au pays ?

    Mess Hakem :

    Le ministre de l’Education, Hatem Ben Salem, lors de son audition par l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), ce samedi 11 novembre 2017, a dénoncé des recrutements sous la troïka, en précisant que :
    - 460 candidats ont été admis avec une moyenne de 9/20,
    - 300 autres avec 7/20 et que
    - certains ont même, dans certaines matières, obtenu un 4/20.

    Le ministre s’est indigné de ces recrutements effectués par ses prédécesseurs et, souvent, sous pression politique, ajoutant qu’il n’acceptera plus jamais ces pratiques, car l’Education est " une ligne rouge."

    RépondreSupprimer