dimanche 23 avril 2017

LES NEO-JIHADISTES : LA FRANCE FERA-T-ELLE LA MÊME ERREUR QUE LA TUNISIE ?

Article paru dans : Agoravox

Depuis que le jihadisme s'est invité en Europe, les médias semblent découvrir le terrorisme islamiste ; alors que les responsables politiques de gauche comme de droite n'ont cessé de l'instrumentaliser chez les "arabes", en suivant leurs homologues américains dans leur politique "arabe" !

Le plus curieux est qu'après chaque attentat, des journalistes et des spécialistes de toutes sortes, viennent nous "décrypter" le profil du terroriste : un loup solitaire, un psychopathe, un ancien détenu radicalisé en prison, un radicalisé "express" ....

Et tous de s'étonner qu'il s’agisse souvent d'un voyou, non pratiquant, sans foi ni loi, buveur d'alcool, noceur ... mais qui a commis son acte au nom d'Allah ou pour venger le prophète Mohamed ; et chez qui la police a "trouvé" un coran, que son ordinateur dévoile les sites islamistes qu'il consulte, et que son téléphone portable révèle que parmi ses contacts, il se trouve des islamistes radicalisés ...
Ils s'étonnent que le terroriste n'ait pas le profil du "religieux", qu'il ne soit pas bien imprégné de sa "religion". Il leur paraît curieux qu'il s'agisse d'individu ignorant souvent tout de la doctrine qu'il sert !

Se demandaient-ils, si les terroristes des Brigades Rouges ou ceux de la Bande à Baader ... maîtrisaient la doctrine communiste et lisaient Karl Marx ?

Il ne leur vient pas à l'idée qu'il suffise à un individu d'une "rencontre", parfois d'un "discours" pour libérer ses instincts meurtriers ...
En l'occurrence, il suffit que l'apprenti jihadiste/terroriste entende un prédicateur ou un pseudo imam lui dire que voler, violer, dealer, tuer ... un mécréant, est "halal" (licite); pour valoriser toutes ses mauvaises actions, pour lesquelles la Justice le condamnait, jusque-là !
Quand on sait la haine qu'il voue aux policiers, qui lui "empoisonnent" la vie et qu'il se verrait bien les "buter"; et qu'il entende des islamistes les assimiler au "taghouth" (tyran) et appellent à leur élimination physique, rendant licite leur mort ... comment s'étonner dés lors du passage à l'acte chez un tel individu, du moment que des "religieux" le recommandent et dont il a déjà la "bénédiction", au motif que cela "plaise" à Allah ?

Et si se tuer, en entrainant dans sa mort mécréants et "taghouth" (ou les forces de l'ordre qui le représentent), lui fait gagner le paradis ; avec en prime 72 houris qui l'attendent, "régime" réservé uniquement aux martyrs ... il y a des abrutis qui franchissent le pas !

Voilà comment d'un voyou, les islamistes font kamikaze qui aspire au statut de martyr !

Pas besoin d'en savoir plus sur la "religion". Il suffit de quelques "explications" et de récitation de certains versets du coran assortis de quelques "hadiths" (citation du prophète Mohamed) de la part d'un islamiste pour manipuler de tels individus incultes !!

Il ne sert à rien de courir après les endoctrinés individuellement si l'Etat ne poursuit pas ceux qui les endoctrinent au wahhabisme et les haranguent de leurs discours de haine !
Combien de morts faudra-t-il en France pour que les responsables politiques prennent les bonnes résolutions et neutralisent le terrorisme à sa source.

La France fera-t-elle la même erreur que la Tunisie où les mosquées poussent comme des champignons et le nombre de prédicateurs et pseudo-imams, augmente de façon exponentielle ? Pays livré aux prédicateurs d'Arabie, envoyés par les pétromonarques pour accélérer la reconversion de la société tunisienne au wahhabisme.
Cela a commencé sous le gouvernement de la troïka que dominait les Frères musulmans et se poursuit sous gouvernement de Nidaa Tounes que domine aussi la confrérie de Ghannouchi !

C'est pourquoi la véritable guerre contre le terrorisme doit se faire en amont du candidat au " jihad ". 
Il faut lutter par tous les moyens contre la diffusion du wahhabisme, doctrine qui fonde tous les islamismes.
Il faut interdire tout parti ou association d'islamiste, Frères musulmans compris. 
Il faut contrôler le financement des centres "culturels" et cultuels, financés souvent par des pétromonarques. 
Il faut interdire l'accès aux satellites, aux médias qui font du prosélytisme au wahhabisme. 
Il faut contrôler les réseaux sociaux et interdire les sites islamistes comme cela est fait pour certains sites pédophiles.  

Pour cela il faut une réelle volonté politique pour tarir le terrorisme à sa source ! 
Le reste n'est que gesticulations ... à moins que ce ne soit une connivence entre hommes politiques et Frères musulmans, dans un but électoraliste !


Rachid Barnat

3 commentaires:

  1. COMPARAISON DE DEUX DEMOCRATIES : L'une française et l'autre tunisienne !

    Constat d'un tunisien en rogne ... contre les prétendus démocrates en Tunisie que sont BCE & Nidaa Tounes !!

    Mamoghli Chokri :

    Voici pourquoi nous sommes critiques vis-à-vis de la Tunisie et que nous nous flagellons en permanence pour améliorer notre démocratie :

    - François Hollande à 60 ans et ne s’est pas représenté.
    - Il n’a pas intronisé son fils à la tête de son parti.
    - Il ne s’est pas allié au Front National et n’a pas dénaturé sa majorité,
    - Il n’a pas envoyé des voyous perturber les meetings de Benoît Hamon qui lui a saboté son quinquenat en menant la fronde contre lui et contre son gouvernement.
    - Aucun de ses premiers ministres n’a été désigné au terme d’un tirage au sort (plus proche du loto), que de la lecture des rapports des forces politiques,
    - Il n’y a pas d'affairistes véreux à la recherche d'une virginité politique qui gravitent autour de son parti et qui essaient de le noyauter,
    - Personne n’est sorti scander " La Bible, est la solution" à l'instar des Frères musulmans qui scandaient "Le Coran, est la solution";
    - Les curés n’ont pas parasité le discours politique, n’ont pas prêché la haine, n’ont pas parlé de boites de nuit, n’ont pas parlé de points de ventes d’alcool; comme nous le serinent nos autoproclamés imams.
    - La Haute Autorité de l’Audiovisuel, est respectée.
    Elle n’est pas piétinée par des salopards, voyous, voleurs, corrompus et corrupteurs, ignares, incultes, cyniques et arrogants,
    - Aucun opposant politique n’est allé réveiller les haines corses, basques, bretonnes, savoyardes ou occitanes; régionalsme entretenu par certains populistes en Tunisie.
    - Malgré les écarts de développements flagrants entre régions (et je sais de quoi je parle), personne n’a accusé le pouvoir de favoritisme régional.
    - Aucun propagandiste chrétien barbu n’est venu d’Allemagne, d’Italie, de Grêce ou de Russie se mêler de ce qui ne le regarde pas; comme ce fut le cas pour les prédicateurs venus d'Arabie, dont les pétromonarques ont inondés la Tunisie avec la bénédiction de Ghannouchi et de ses compars panarabistes !

    Pour toutes ces raisons et pour bien d’autres, je continuerai à flageller, nos "irresponsables" hommes politiques en Tunisie.

    RépondreSupprimer
  2. MACRON VEUT FAIRE LA GUERRE AU TERRORISME ...

    A la question avec quels moyens, Macron propose une réponse sécuritaire comme ses prédécesseurs :
    - en augmentant le nombre de policiers,
    - en developpant et coordonnant les services de renseignements ...

    Mais il ne semble pas conscient qu'il faille s'attaquer ;
    - à ce qui fonde le terrorisme; c'est à dire au wahhabisme et
    - à ceux qui le financent et le soutiennent; à savoir les pétromonarques et les islamistes comme les Frères musulmans,
    - aux lieux de cultes, ou des prédicateurs font le prosélytisme pour le wahhabisme; souvent lieux de recrutement et de formation des futurs jihadistes/terroristes ...

    Dommage que Macron soit à côté de la plaque !!

    RépondreSupprimer
  3. MEETING DE MACRON DE LA VILLETTE :

    Il dit qu'il interdira toute organisation qui appelle à la haine et au rejet de la France !
    Soit. Mais on reste sur sa fin.

    Est-ce à dire :
    - qu'il interdira les Frères islamistes,
    - qu'il dissoudra l'UOIF, (qui lui offre son soutien !),
    - qu'il fermera les lieux de cultes où des imams salafistes appellent à la violence, au jihad et au meurtre,
    - qu'il poursuivra les imams aux prêche antirépublicains,
    - qu'il lutte efficacement contre la propagation du wahhabisme,
    - qu'il interdira aux pétromonarques le financements et le soutien aux islamistes en France,
    - qu'il luttera à l'internationale contre l'organisation des Frères musulmans ... que ses prédecesseurs ont soutenus en Tunisie, c'est à dire aux portes de la France !

    RépondreSupprimer