lundi 31 juillet 2017

Il y a ennahdha* et Ennahdha ...

Résultat de recherche d'images pour "Khaled Oueghlani photo"
Khaled Oueghlani, un poète pédagogue

Un poète tunisien fait le distinguo entre ennahdha * en tant que concept et le parti islamiste du même nom, dont les Frères musulmans se sont emparés pour mieux duper leur monde ! Puisque Hassan el Banna, le fondateur de cette confrérie, lui-même usait et  abusait déjà de ce vocable; persuadé qu'il va libérer les peuples du joug de leurs colonisateurs en restaurant la "chariâa ** ", en leur faisant miroiter l'âge d'or de l'islam, celui des siècles des premiers Califes "errachidoun" (les sages), qu'il considère comme siècles des lumières "arabes", en opposition au Siècle des Lumières d'Europe !

Ce que Bourguiba dénonçait déjà comme une supercherie, puisqu'il rappelait sans cesse que si les peuples ont été colonisés, c'est qu'ils étaient devenus colonisables à cause de leurs dirigeants religieux réfractaires à tout progrès !

Ce faisant, notre poète dénonce le populisme de Ghannouchi et celui de sa bande.

* Ennahdha : renaissance, renouveau, essor ...
** Chariâa : corpus des jurisprudences établies par les théologiens souvent cumulant la fonction de "cadi" (juge) et d'imam.

Ghannouchi et les Frères musulmans jouent sur le mot "ennahdha", pour faire croire à une avancée dans le progrès, alors que leur programme est tout le contraire ; puisqu'ils veulent restaurer la "chariâa" vieille de 14 siècles et ramener les peuples à des pratiques moyenâgeuses ! 
Ce qui faisait dire à Bourguiba en réponse à un journaliste qui lui demandait ce qui le différencie des islamistes : " 14 siècles nous séparent ! ". 

Accès à la vidéo pour écouter le poème : " J'adore ennahdha ! " 


Très beau texte dans la langue tunisienne, accessible et compréhensible par tous !

NB : En réponse à ceux qui le menacent de mort pour avoir dénoncé les marchands du temple , il répond par un poème : " Ton terrorisme ne me terrorise pas " !

Rachid Barnat

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire